ILLICITE FORUM
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesGENERATEURConnexion

Partagez | 
 

 Politique - Elections présidentielles 2007, Candidats

Aller en bas 
AuteurMessage
Rossoneri
Rossoneri
Rossoneri
avatar

Nombre de messages : 3930
Age : 31
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Politique - Elections présidentielles 2007, Candidats   Lun 9 Oct - 20:05

Voici, les probables candidats a l'élection 2007 :

Droite souverainiste

Nicolas Dupont-Aignan (UMP) / (Debout la République)
Nicolas Dupont-Aignan UMP / (Debout la République, association gaulliste et républicaine membre de l'UMP) a annoncé sa candidature le 15 octobre 2005. Il a réaffirmé son intention et affirmé que sa candidature pourrait se faire en dehors de l'UMP. Il est président fondateur de Debout la République depuis 1999.
Mandats précédents : maire d'Yerres (Essonne) depuis 1995, député de l'Essonne depuis 1997.
Candidature précédente : aucune

Philippe de Villiers (MPF)
Philippe de Villiers (MPF) a annoncé sa candidature le 11 septembre 2005[2]. Il est président du MPF depuis novembre 1994.
Mandats précédents : secrétaire d'État à la communication en 1986, député européen depuis juin 2004, président du Conseil général de la Vendée depuis mars 2001.
Candidature précédente :
1995 : 4,74% soit 1 443 186 voix

Union pour la démocratie française (UDF)

François Bayrou
Mandat précédent : président de l'UDF depuis 1998, député des Pyrénées-Atlantiques depuis 2002, ministre de l'Éducation nationale (1993-1997).
Candidature précédente :
2002 : 6,84% soit 1 949 170 voix

Union pour un mouvement populaire (UMP)

Nicolas Sarkozy
Mandat précédent : maire de Neuilly-sur-Seine de 1983 à 2002, président du Conseil général des Hauts-de-Seine en exercice, ministre de l'Intérieur en exercice.
Candidature précédente : aucune

Jacques Chirac a quant à lui annoncé lors d'une interview télévisée, le 20 juin 2006, ainsi lors de celle du 14 juillet 2006, qu'il ne révélerait ses intentions qu'au premier trimestre 2007. Il a à cette occasion affirmé que le choix du candidat par l'UMP n'aurait aucune conséquence sur sa candidature.

Dominique de Villepin

Union pour un mouvement populaire (UMP) / Forum des républicains sociaux
(Mouvement politique autonome mais associé à l'UMP).


Christine Boutin. Elle pose une condition à sa candidature : « Seul un vrai risque de présence du Front national au second tour pourrait m'empêcher de me présenter ». (Le Figaro, 24 décembre 2005)
Mandats précédents : présidente fondatrice du Forum des républicains sociaux depuis 2002, député des Yvelines (10e circonscription) depuis 1986.
Candidature précédente :
2002 : 1,19% soit 339 112 voix


Droite libérale

Nicolas Miguet (RCF)
Nicolas Miguet président-fondateur du Rassemblement des contribuables français, parti politique créé en février 1999, a annoncé sa candidature comme représentant de la "société civile" le 16 juin 2006[3].
Mandat précédent : conseiller municipal divers droite de Verneuil-sur-Avre (1989-2001)
Candidatures précédentes :
Élections européennes de 1999 : 1,77%
Élections européennes de 2004 : moins de 1%.

Extrême droite

Jean-Marie Le Pen (FN)
Jean-Marie Le Pen (FN) a annoncé sa candidature le 6 octobre 2005. Il est président du Front National depuis 1972.
Mandats précédents : député de la Seine de 1956 à 1962, député de Paris de 1986 à 1988, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1992 à 2004, député européen depuis 1984.
Candidatures précédentes :
1974 : 0,74% soit 190 921 voix
1988 : 14,38% soit 4 375 894 voix
1995 : 15,00% soit 4 570 838 voix
2002
Premier tour : 16,86% soit 4 804 713 voix.
Deuxième tour : 17,79% soit 5 525 032 voix.

Écologistes

Corinne Lepage (CAP 21)
Corinne Lepage (CAP 21) a annoncé sa candidature le 11 mars 2006[4]. Elle est présidente du parti Citoyenneté Action Participation pour le XXIe siècle (CAP 21). Elle était ministre de l'Environnement de 1995 à 1997.
Mandats précédents : première adjointe au maire de Cabourg jusqu'en 2001.
Candidature précédente :
2002 : 1,88% soit 535 837 voix

France Gamerre (GE)
France Gamerre (Génération écologie « Les Bleus ») a annoncé sa candidature en août 2005[5]. Vice-présidente et secrétaire générale de Génération écologie « Les Bleus » de 1999 à 2001, présidente déléguée de Génération écologie « Les Bleus » de 2001 à 2002, présidente de Génération écologie « Les Bleus » depuis 2002.
Mandat précédent : adjointe au maire de Marseille depuis 2001
Candidature précédente : aucune

Antoine Waechter (MEI)
Antoine Waechter (Mouvement écologiste indépendant) a été investi par son mouvement en octobre 2005[6]. Il s'est cependant déclaré prêt à se désister en faveur de Nicolas Hulot si ce dernier réussissait à être le candidat écologiste unique[7].
Mandat précédent : ancien député européen.
Candidature précédente :
1988 : 3,80% soit 1 149 642 voix.

Dominique Voynet (les Verts)
Dominique Voynet (les Verts) a été investie par son parti en juillet 2006[8]. Elle a été ministre de l'Environnement de 1997 à 2000.
Mandats précédents : sénatrice de Seine-Saint-Denis depuis 2004.
Candidature précédente :
1995: 3,32% soit 1 010 681 voix
Dominique Voynet a été désignée par un vote des militants de son parti

Premier tour : Dominique Voynet 35,45 %, Yves Cochet 28,33 %,Cécile Duflot 23,29 %, Jean Desessard 6,81 % et Alain Uguen 6,12 %.
Second tour (deux scrutins ont du être organisés, le premier n'ayant pas permis de départager Dominique Voynet et Yves Cochet) : Dominique Voynet est investie, avec 50,59 % des suffrages exprimés (64,9 % de participation). Le scrutin était ouvert à l'ensemble des militants du parti qui pouvaient se prononcer jusqu'au 10 juillet 2006. Les résultats ont été rendus publics le 18 juillet 2006.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot s'est déclaré candidat potentiel aux prochaines élections présidentielles le 29 juillet 2006[9].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Gauche

Roland Castro (MUC)
Roland Castro (Mouvement de l'utopie concrète), ancien membre du Parti communiste français, a annoncé sa candidature le 21 avril 2005[10]. Il aurait déjà réuni 70 promesses de signatures d'élus sur les 500 nécessaires à sa candidature.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Extrême gauche

Arlette Laguiller (LO)
Arlette Laguiller (Lutte ouvrière) a annoncé sa candidature le 4 décembre 2005. Porte parole de LO.
Mandat précédent : ancienne députée au Parlement européen, ancienne conseillère régionale.
Candidatures précédentes :
1974 : 2,33% soit 595 247 voix
1981 : 2,30% soit 668 057 voix
1988 : 1,99% soit 606 017 voix
1995 : 5,30% soit 1 615 552 voix
2002 : 5,72% soit 1 630 045 voix

Olivier Besancenot (LCR)
Olivier Besancenot (Ligue communiste révolutionnaire) a été désigné candidat par son parti le 25 juin 2006[11]. Dans l'hypothèse où les différentes formations de la gauche anticapitaliste s'entendrait sur candidature unique, Olivier Besancenot a annoncé qu'il ne maintiendrait pas sa candidature.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente :
2002 : 4,25% soit 1 210 562 voix

José Bové
Le 13 juin 2006, José Bové se déclare candidat[12], souhaitant poursuivre la dynamique engagée lors de la campagne électorale du référendum sur la Constitution Européenne autour des thématiques antilibérale, écologique, antiproductiviste et altermondialiste. Il s'estime le plus apte à rassembler la gauche de la gauche : PCF, LCR, mais aussi Verts ou même la gauche du PS, car en dehors de la rivalité des partis. Il se dit prêt à assumer le pouvoir et organise son programme autour de la sécurité de l'emploi, la lutte contre la flexibilité et la garantie des minima sociaux.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Candidats officiellement déclarés

Ségolène Royal a annoncé sa candidature à l'investiture le 29 septembre 2006 à Vitrolles.
Mandats précédents : ancienne ministre de l'Environnement (1992-93), de l'Enseignement scolaire (1997-00), de la Famille (2000-02), députée des Deux-Sèvres, présidente du conseil régional de Poitou-Charentes depuis 2004
Candidature précédente : aucune

Dominique Strauss-Kahn a annnoncé sa candidature à l'investiture le 29 septembre 2006 à Sarcelles.
Mandats précédents : ancien ministre de l'Économie (1997-99), député de Seine-Saint-Denis, ancien maire de Sarcelles.
Candidature précédente : aucune

Laurent Fabius a annoncé sa candidature à l'investiture le 1 octobre 2006 à Fleurance.
Mandats précédents : ancien Premier ministre (1984-86), ancien ministre de l'Économie (2000-02), député de Seine-Maritime, ancien maire de Grand-Quevilly.
Candidature précédente : aucune

_________________

En Janvier 1989, la musique d’AC/DC connut un honneur très particulier,
puisque pour déloger le dictateur panaméen Manuel NORIEGA de l’Ambassade du Vatican à Panama,
où il avait trouvé refuge,
les troupes américaines qui l’encerclait diffusèrent au maximum du volume de leur sono
le disque « Highway To Hell » durant le jour et la nuit.
Il se rendit le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psy4.zikforum.com
Rossoneri
Rossoneri
Rossoneri
avatar

Nombre de messages : 3930
Age : 31
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Politique - Elections présidentielles 2007, Candidats   Lun 9 Oct - 20:09

J'ai mélangé quelque truc, mais le principal y est. Il y a d'autres candidats aussi qui aimerait aussi se présentez :

Autres et candidatures "thématiques"

Chasse, pêche, nature, traditions (CPNT)

Frédéric Nihous a été désigné candidat par son parti le 2 septembre 2006, à l'issue d'un scrutin auquel auraient participé environ 10000 votants[13]. A été directeur de la campagne de Jean Saint-Josse à l'élection présidentielle de 2002 (où le candidat de ce parti avait obtenu 4,23% des suffrages exprimés, soit 1 204 689 voix)
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Royalistes

Yves-Marie Adeline (Alliance Royale)
Yves-Marie Adeline (Alliance Royale) a annoncé sa candidature le 7 mars 2006[14].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Fédéralistes, thématiques internationales

Jean-Philippe Allenbach (Divers fédéraliste)
Jean-Philippe Allenbach. Ancien président du Parti fédéraliste.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Christian Chavrier (Parti fédéraliste)
Christian Chavrier (Parti fédéraliste) a été investi par son parti le 12 février 2006[15]. Président du Parti fédéraliste.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Christian Garino (E-L)
Christian Garino (Esperanto-liberté) a annoncé sa candidature le 8 mars 2006. Il était déjà le candidat des élections européennes pour Europe - Démocratie - Espéranto, son parti n'ayant pas décidé de porter un candidat pour l'élection présidentielle, Christian Garino s'est porté candidat de son propre chef.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

"Défense de communautés et catégories de population"

Éric Taffoureau-Millet (Attention Handicap)
Éric Taffoureau-Millet (Attention Handicap) a annoncé sa candidature le 3 janvier 2006[16].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Partisans de réformes profondes de la démocratie et de la vie politique

Daniel Lacroze-Marty (Cesprimer)
Daniel Lacroze-Marty (Cesprimer) a annoncé sa candidature le 12 avril 2006[17].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Alain Mourguy (UPDD)
Alain Mourguy (Union Droite-Gauche)
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Rachid Nekkaz (AF)
Rachid Nekkaz (Club des élus - AF - partisan d'un gouvernement d'union nationale trans-partisan) a annoncé sa candidature le 13 mars 2006[18].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Stéphane Pocrain
Stéphane Pocrain (Divers - ancien porte-parole des Verts - membre fondateur du CRAN) a annoncé sa candidature le 25 mai 2006[19]. Il souhaite porter la thématique de l'égalité au sein de la campagne.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Édouard Fillias (AL)
Édouard Fillias (Président d'Alternative libérale). Il a été désigné par son parti le 28 septembre 2006[20].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Nationalistes et partisans d'un président fort

Armand Galea (Divers nationaliste)
Armand Galea (Pour l'honneur de la France)[21].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Lucien Sorreda (Divers)
Lucien Sorreda (Divers - partisan d'un "président dictateur républicain") a annoncé sa candidature le 14 février 2006[22].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Angelo Piccolo (Divers)
Angelo Piccolo (Divers - partisan d'un cumul président et premier ministre)[23].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Autres divers

Yves Aubry (Divers)
Yves Aubry (Divers) a annoncé sa candidature le 15 février 2006[24].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Jacques Cheminade (SP)
Jacques Cheminade soutenu par (Solidarité et Progrès) dont il est président, a annoncé sa candidature le 25 décembre 2005 ; ami de l'économiste démocrate américain Lyndon LaRouche. Thématique: remettre la créativité humaine au centre du processus économique; contre la spéculation financière (le « cancer financier ») et pour un nouveau Bretton Woods.
Mandats précédents : aucun
Candidatures précédentes :
présidentielle 1995 : 0,28% soit 84 959 voix;
tête de liste de Nouvelle Solidarité aux élections européennes de 2004 en Ile-de-France : 0,11% soit 3130 voix.

Soheib Bencheikh (Divers "ELAN Républicain")
Soheib Bencheikh (Divers - "ELAN Républicain, candidature laïque et citoyenne") a annoncé sa candidature le 4 mai 2006.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Nathalie Gettliffe (Divers )
Nathalie Gettliffe a annoncé sa candidature en juin 2006[25].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Jean-Marc Governatori (Divers "La France en action")
Jean-Marc Governatori (Divers), ancien chef d'entreprises, militant associatif, président de la France en action (FEA), parti politique créé en 2004 a annoncé sa candidature en 2006.
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

Dieudonné M'Bala M'Bala (sans étiquette)
Dieudonné M'bala M'bala (sans étiquette) a annoncé sa candidature le 23 décembre 2005[26].
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente :
Élections régionales de 1998 : tête de liste des Utopistes dans le département d'Eure-et-Loir.

Christophe Salengro
Christophe Salengro, comédien, interprète du personnage "Notre président" dans l'émission télévisée 7 jours au Groland sur Canal+. Sa campagne est lancée sur le thème : « Je vous promets de ne rien faire ». En avril 2006, le présentateur Jules-Édouard Moustic annonce que le compte de signatures d'élus est obtenu.réf. nécessaire
Mandat précédent : aucun
Candidature précédente : aucune

_________________

En Janvier 1989, la musique d’AC/DC connut un honneur très particulier,
puisque pour déloger le dictateur panaméen Manuel NORIEGA de l’Ambassade du Vatican à Panama,
où il avait trouvé refuge,
les troupes américaines qui l’encerclait diffusèrent au maximum du volume de leur sono
le disque « Highway To Hell » durant le jour et la nuit.
Il se rendit le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psy4.zikforum.com
 
Politique - Elections présidentielles 2007, Candidats
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique classique et l'élection présidentielle
» Elections 2007 : plus que 4 jours !
» Terenzi Horror Nights 2007
» Opéra de Paris 2007-2008 (programmation...)
» GPN FSCF 2007 à Quédillac...!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psy4 Forum Illicite :: Flood City-
Sauter vers: