ILLICITE FORUM
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesGENERATEURConnexion

Partagez | 
 

 Les chinois "blessés" par le boycott Spielberg

Aller en bas 
AuteurMessage
Rossoneri
Rossoneri
Rossoneri
avatar

Nombre de messages : 3930
Age : 30
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Les chinois "blessés" par le boycott Spielberg   Sam 16 Fév - 11:41

Les internautes chinois "blessés" par le boycott de Steven Spielberg


Parue avec une journée de latence, très encadrée par les déclarations officielles qui rappellent les efforts consentis par la Chine au Soudan et déplorent la politisation des Jeux olympiques, la nouvelle du refus de Steven Spielberg de participer comme consultant à l'organisation de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin au motif que la Chine "devrait faire davantage pour mettre fin aux souffrances au Darfour", provoque, depuis jeudi, un raz de marée de réactions négatives sur l'Internet chinois.


"M. Spielberg, vous êtes peut-être un génie en cinéma, mais vous êtes un idiot en politique, imbu de lui-même. Sachez que vous avez blessé un milliard trois cents millions de Chinois", pouvait-on lire, par exemple, sur l'une des centaines de réactions publiées sur le site sina.com. Le portail, l'un des plus consultés en Chine, avait titré en page d'accueil sur les réactions de George Bush, venu en toute apparence au secours de Pékin : "Bush refuse de politiser les Jeux et dit qu'il viendra à Pékin", lit-on en manchette, même si l'article omet de rapporter l'intégralité de la déclaration du président américain à la BBC, dans laquelle il rappelle qu'il ne rate aucune occasion d'inciter la Chine à en faire davantage au Darfour chaque fois qu'il s'entretient avec Hu Jintao, le président chinois.

Plusieurs BBS (bulletin board service), ou babillards, sont consacrés à des discussions sur la décision du cinéaste américain. Ils sont, dans leur intégralité, critiques et pour certains très véhéments, à son égard.

Sur tianya.com, un internaute a publié un article sur la contribution artistique faite par "la géniale réalisatrice Leni Riefenstahl aux Jeux olympiques" de Berlin en 1936 et déplore qu'en raison "de ses liens avec la politique et les nazis, la réalisatrice et son film sont critiqués depuis plus de soixante-dix ans". Il en conclut "que les Jeux olympiques ne devraient avoir aucun lien avec la politique". Sur le même forum, on lit encore : "Quand on pense à la guerre en Irak et aux réfugiés palestiniens soumis aux bombardements d'Israël, (quand on pense que) l'Amérique a soutenu et vendu tellement d'armes à d'autres pays, qu'elle se prétend le policier du monde... Ne devriez-vous pas reconsidérer vos propres actions ? Je crois que Spielberg ferait mieux de démissionner des Etats-Unis, au lieu d'appliquer ainsi une telle double mesure !"

Présenté en Occident comme le plus sérieux revers essuyé jusqu'ici en matière de relations publiques par la Chine à l'approche des Jeux olympiques, le boycott de Steven Spielberg a eu pour l'instant comme principal effet d'aiguillonner un nationalisme chinois à fleur de peau, surtout quand il s'agit des Etats-Unis.

L'Internet en est l'exutoire tout désigné, d'autant plus qu'il est relativement aisé pour les autorités d'en réguler le contenu. Très éloignés géographiquement et culturellement d'un continent, l'Afrique, dont le grand public reste très peu familier et très peu sensibilisés aux problèmes du Darfour, les Chinois sont en outre peu exposés à des débats contradictoires en matière de politique étrangère.

En l'occurrence, les autorités se sont efforcées dans leurs réactions de mettre en avant la complexité de la situation sur place : "La Chine se préoccupe aussi de la crise humanitaire (au Darfour)... Nous avons joué un rôle positif et constructif pour promouvoir la paix au Darfour", a déclaré, jeudi, le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Liu Jianchao. La presse chinoise rappelle ainsi l'envoi d'un contingent de 140 ingénieurs chinois dans le cadre de la force onusienne de maintien de la paix, et les 11 millions de dollars d'assistance fournie par la Chine au Darfour. Des efforts dénoncés par l'actrice Mia Farrow - qui avait mis en garde Spielberg de devenir le Leni Riefenstahl des Jeux de Pékin - comme un "rideau de fumée".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psy4.zikforum.com
Don corleone
Christian Le Guerrec
Christian Le Guerrec
avatar

Nombre de messages : 3156
Age : 30
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Les chinois "blessés" par le boycott Spielberg   Dim 17 Fév - 12:09

bien joué steven ne lache pas prise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les chinois "blessés" par le boycott Spielberg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spectacle "Terres Blessées" - CFBF Picardie - 27 juin 2015
» CD "Blessé" en vente au profit des militaires blessés
» Monitoring: 5" ou 8"?
» z'avez dit "lutherie sauvage"?
» "La Tour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psy4 Forum Illicite :: News & Rumeurs-
Sauter vers: