ILLICITE FORUM
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesGENERATEURConnexion

Partagez | 
 

 Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz

Aller en bas 
AuteurMessage
Don corleone
Christian Le Guerrec
Christian Le Guerrec
avatar

Nombre de messages : 3156
Age : 30
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz   Ven 25 Avr - 19:21

Le président du FN Jean-Marie Le Pen a répèté dans une interview à un magazine régional à paraître vendredi qu'il lui paraît "évident" que "les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale".


Photographe : François Guillot AFP/Archives :: Le président du FN Jean-Marie Le Pen sur un plateau de télévision de TF1, le 16 mars 2008 à Boulogne-Billancourtagrandirphoto : François Guillot , AFP

"J'ai dit que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale: ça me paraît tellement évident", déclare-t-il dans une interview au mensuel généraliste "Bretons", diffusé en Bretagne et en région parisienne.

Jean-Marie Le Pen a affirmé vendredi qu'il avait "interdit" au magazine régional de publier l'entretien dans lequel il répète que "les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale".

"Le magazine +Bretons+ publie sous mon nom un interview dont il a d'ailleurs diffusé avant parution des extraits qui se veulent provocateurs", a déclaré M. Le Pen dans un bref communiqué.

"Non seulement je n'ai pas autorisé +Bretons+ à publier cet interview, mais je le lui ai interdit expressément par lettre recommandée il y a déjà 15 jours", ajoute-t-il.

Lire aussi
Marine Le Pen (FN): Nicolas Sarkozy "ne sait absolument pas où il va"
Marine Le Pen (FN): Sarkozy est allé "exactement à l'inverse" de ses électeurs
Les affiches, héritage artistique de mai 68
lire la suite Dans la suite des échanges avec le journaliste, M. Le Pen rappelle le nombre de morts total de la seconde guerre mondiale, en avançant le chiffre de "50 millions de morts".

Mais le journaliste l'interrompt, lui disant que "le problème n'est pas de savoir le nombre (de morts) mais la manière dont ils ont été tués", et que l'on a "déporté des gens pour les amener dans des camps juste pour les faire tuer".

"Mais ça, c'est parce que vous croyez à ça. Je ne me sens pas obligé d'adhérer à cette vision-là. Je constate qu'à Auschwitz il y avait l'usine IG Farben, qu'il y avait 80 000 ouvriers qui y travaillaient. À ma connaissance, ceux-là n'ont pas été gazés en tout cas. Ni brûlés", répond M. Le Pen.

Alors que le journaliste rétorque que des travaux d'historiens de toute sensibilité politique ont montré la réalité de la déportation à fin d'extermination, M. Le Pen répond: "Ce n'est pas le problème. Je n'ai pas contesté, j'ai dit que c'était un détail", a-t-il dit.

"En quoi cela méritait-il 150 millions d'amendes? Est-ce un pays de liberté où une phrase, si contestable soit-elle, et prononcée par un homme public, mérite 150 millions d'amende, et la mise à l'index de l'individu, et de son parti?", ajoute-t-il, en allusion à la procédure judiciaire qui avait suivi sa première utilisation de ce mot de "détail", en 1987 sur RTL.

Dans cette longue interview, M. Le Pen parle beaucoup de ses rapports avec la Bretagne, sa région d'origine, et parle aussi d'immigration.

Il explique qu'il n'est "pas sûr" que la France existera encore dans 50 ans, affirmant que "sur le papier" elle sera "à majorité musulmane", comme c'est le cas aujourd'hui selon lui à "Roubaix", "Marseille", ou dans la "banlieue parisienne, ou en sortant du métro vous vous trouvez à Tombouctou ou Casablanca".

"La population musulmane qui s'implante à Quimper ne met pas la coiffe. Elle met le voile. Et la Bretonne qui habite ce quartier de Quimper, elle met aussi le voile pour ne pas avoir de problèmes", dit-il.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a estimé vendredi que Jean-Marie Le Pen s'avançait "encore plus sur la voie du négationnisme".

"Non seulement il qualifie une nouvelle fois les chambres à gaz de détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, mais il s'avance encore plus sur la voie du négationnisme en affirmant qu'il n'est pas obligé d'adhérer à la vision suivant laquelle on a déporté des gens pour les amener dans des camps juste pour les faire tuer", déclare le Crif dans un communiqué.

Le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) dénonce vendredi "le révisionnisme" de Jean-Marie Le Pen, qui fait "une énième tentative de provoquer l'opinion publique par des propos scandaleux".

"Jean-Marie Le Pen, le retour? Non, juste une énième tentative de provoquer l'opinion publique par des propos scandaleux", écrit le MJS dans un communiqué, fustigeant "du déjà vu cynique que les jeunes socialistes refusent de revivre à chaque fois que M. Le Pen veut faire parler de lui".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rossoneri
Rossoneri
Rossoneri
avatar

Nombre de messages : 3930
Age : 30
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz   Ven 25 Avr - 19:30

Coup de Pub r.i.p

"La population musulmane qui s'implante à Quimper ne met pas la coiffe. Elle met le voile. Et la Bretonne qui habite ce quartier de Quimper, elle met aussi le voile pour ne pas avoir de problèmes"

Pas mal celui là, vivement qu'il arréte la politique

_________________

En Janvier 1989, la musique d’AC/DC connut un honneur très particulier,
puisque pour déloger le dictateur panaméen Manuel NORIEGA de l’Ambassade du Vatican à Panama,
où il avait trouvé refuge,
les troupes américaines qui l’encerclait diffusèrent au maximum du volume de leur sono
le disque « Highway To Hell » durant le jour et la nuit.
Il se rendit le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psy4.zikforum.com
Don corleone
Christian Le Guerrec
Christian Le Guerrec
avatar

Nombre de messages : 3156
Age : 30
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz   Ven 25 Avr - 19:32

oaui cette phrase est vraiment atroce tout ds la provocation et ds l'abus kom tjr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOUNSI
ADMIN
ADMIN
avatar

Nombre de messages : 1330
Age : 30
Localisation : TUNISIA
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz   Ven 25 Avr - 21:53

On dit "Plus on vieilli plus on s'assagi..."

lui il est toujours aussi con...

;;gunn;;

_________________



¤¤¤¤¤
Mes
écrits
sont ceux
de la paix
transcris les
en braille à ceux
que la haine a aveuglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illicite-production.zikforum.com
R8
Julio Iglesias
Julio Iglesias
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 30
Localisation : smdc
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz   Sam 26 Avr - 1:39

quel blaireau
il s'enfoncera jusko bout
le con de cul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lotof2ot.skyblog.com
TOF
Playstation Fan
Playstation Fan
avatar

Nombre de messages : 2912
Age : 30
Localisation : St DiDy
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz   Sam 26 Avr - 19:07

c kun con ya rien dotre a dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pen persiste à qualifier de détail les chambres à gaz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scorpions - Sting in the tail
» Le tail piece plutot que le chevalet.
» Tail Dragger
» Genesis - A Trick Of The Tail (1976)
» Interrogation sur un détail de l'art-work Piece Of Mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psy4 Forum Illicite :: News & Rumeurs-
Sauter vers: