ILLICITE FORUM
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesGENERATEURConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques : Dilated People - Expansion Team

Aller en bas 
AuteurMessage
Rossoneri
Rossoneri
Rossoneri
avatar

Nombre de messages : 3930
Age : 30
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Chroniques : Dilated People - Expansion Team   Mar 30 Mai - 15:26

Un an après l’excellent ‘The Platform’, les Dilated Peoples (Evidence, Rakaa et Dj Babu) étaient déjà de retour avec ‘Expansion Team’. Beaucoup se demandaient si ce second album allait être à la hauteur du premier, tout en sachant qu’il est souvent difficile de réitérer un exploit, celui d’apparaître dans le rap game avec un son frais, fat et authentique, qui plus et dans un si bref délai.

On ne change pas une recette qui a du succès, le trio californien ne modifie pas son cap et revient avec le même son qui les a fait connaître, à savoir ce hiphop aux sonorités parfois new-yorkaises qui nous fait oublier l’origine géographique de ses auteurs, des beats lourds et des samples mélodieux qui ancrent les esprits. On retrouve donc à la prod sans surprise Alchemist, qui sans conteste contribue une nouvelle fois à créer le style propre au groupe, Evidence lui même et Joey Chavez . Mais le groupe a décidé de faire appel à d’autres beatmakers qui seraient en mesure de leur fournir des prods qui correspondraient à leur univers, chose réussie avec Dj Premier (« Clockwork ») et Da Beatminerz (« Trade money »).

Les emcee’s n’ont pas non plus changé en ce qui concerne leur façon de rapper, des flows plutôt lents mais toujours en symbiose avec les instrus, un style auquel on peut totalement accroché et dans ce cas on prendra plaisir à écouter les très bons couplets de Evidence et Rakaa, dans le cas contraire et bien on passera sa route ou bien on tentera de s’adapter. Le cas échéant, on s’apercevra avec joie que le groupe a réussi ce second essai .

Cet opus surprend évidemment moins que le premier qui ramenait aux oreilles des aficionados d’un hiphop bien fat et authentique un son d‘un nouveau genre, néanmoins il est possible de noter une certaine évolution entre ‘The platform’ et ‘Expansion team’, ce dernier paraît plus travaillé et abouti que le premier avec plus de ‘gros ‘ sons tel que « Worst come to worst » et « Night life ».

Bref le compromis entre un manque de nouveauté et un plus grand nombre de ‘tueries’ aboutit à un second album tout aussi bon que le premier, pour le bonheur des fans.

_________________

En Janvier 1989, la musique d’AC/DC connut un honneur très particulier,
puisque pour déloger le dictateur panaméen Manuel NORIEGA de l’Ambassade du Vatican à Panama,
où il avait trouvé refuge,
les troupes américaines qui l’encerclait diffusèrent au maximum du volume de leur sono
le disque « Highway To Hell » durant le jour et la nuit.
Il se rendit le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psy4.zikforum.com
 
Chroniques : Dilated People - Expansion Team
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'était samedi 17 février à Toulouse
» The Kinks are so Kool
» Blossom Toes - We Are Ever So Clean (1967)
» Skalpel"Chroniques de la guerre civile" New album
» Star People (1983)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psy4 Forum Illicite :: ¤¤¤ Lyrics & Chroniques ¤¤¤-
Sauter vers: