ILLICITE FORUM
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesGENERATEURConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques : Dilated People - The platform

Aller en bas 
AuteurMessage
Rossoneri
Rossoneri
Rossoneri
avatar

Nombre de messages : 3930
Age : 30
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Chroniques : Dilated People - The platform   Mar 30 Mai - 15:26

L’année 2000 a vu l’arrivée du premier album des Dilated Peoples (’The platform‘), trio formé par les deux rappeurs Evidence et Rakaa et par Dj Babu. Californiens, ce groupe n’en a que l’origine puisque leur musique ne répond que très peu aux critères du hiphop ‘west coast’, avec quelques lignes de basses mélodieuses et quelques samples que l’on retrouve sur certains titres. En effet, on retrouve aussi un hiphop lourd et authentique, avec des beats résonnants, des lyrics affûtés et une ambiance générale qui nous fait plus penser au hiphop new-yorkais de la fin des années 90.

Dilated Peoples se distingue donc largement de tout ce qui peut se faire à cette époque avec ce style musicale, piochant ses influences dans de multiples horizons, ce que l’on peut néanmoins également retrouver chez Lootpack (groupe californien formé par Madlib, Wilchild et Dj Romes). Evidence et Rakaa se distinguent également des autres rappeurs par leur flow, qui n’en déplaisent a certains, est assez lent mais colle parfaitement aux instrus frappantes.

Les beats sont concoctés par Evidence lui même, Alchemist, Joey Chavez et Dj Babu. Tout ce petit monde s’accorde pour rendre le résultat final homogène et cohérent. Des samples qui coordonnent toujours avec les programmations rythmiques , même si on peut reprocher à quelques morceaux un certain manque de saveur. Dans l’ensemble les productions sont bien travaillées, mettant en valeur les lyrics des emcee’s, Evidence et Rakka, ainsi que leur invités : B-Real (Cypress Hill), Tha Alkaholiks, Aceyalone , Defari, Phil da Agony et Planet Asia (bref tous leurs amis californiens).

Il ne faut pas oublier le travail exemplaire de Dj Babu derrière les platines qui contribue grandement à la ‘Dilated Peoples touch’, n’ayant plus rien à prouver techniquement (cf: son taf avec les Beats Junkies), il démontre néanmoins sa capacité à trouver les bonnes phases à scratcher pour rendre les morceaux plus intéressants qu’il ne le sont déjà. Et cela est un plus non négligeable que peu de groupes de hiphop us peuvent se venter d’avoir.

Un style et un univers tout à fait particulier pour un hiphop de qualité qui plaira à tous les fans de bon son, c’est ce que les Dilated Peoples ont décidé de nous livrer avec ‘The platform’ et l’histoire continue puisqu’il sorte en 2006 leur quatrième opus.

_________________

En Janvier 1989, la musique d’AC/DC connut un honneur très particulier,
puisque pour déloger le dictateur panaméen Manuel NORIEGA de l’Ambassade du Vatican à Panama,
où il avait trouvé refuge,
les troupes américaines qui l’encerclait diffusèrent au maximum du volume de leur sono
le disque « Highway To Hell » durant le jour et la nuit.
Il se rendit le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psy4.zikforum.com
 
Chroniques : Dilated People - The platform
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'était samedi 17 février à Toulouse
» The Kinks are so Kool
» Blossom Toes - We Are Ever So Clean (1967)
» Skalpel"Chroniques de la guerre civile" New album
» Star People (1983)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psy4 Forum Illicite :: ¤¤¤ Lyrics & Chroniques ¤¤¤-
Sauter vers: